Expo/installation dans le Jardin du Roc

Cette expo-performance s'inclue dans le cadre de « la Nuit européenne des musées» organisée par l'office du tourisme d'Embrun, le 19 mai 2012 de 20h à 23h. Une performance sonore aura lieu à 22h en compagnie de Julie, Yann Soulié, Christophe Cerna et moi même.

 

 


 

 

HUIS-CLOS by Filzed:

 

 

"La création est une façon d’être à la vie et au monde, une façon d’être en marche, une façon de lutter, d’exister, de se souvenir, de transmettre."

 


 

Sous forme d'expressionnisme, entre abstraction et figuration, mes peintures ou mes installations tentent de capter les mouvements de l’humeur. Le temps de la peinture est celui de la transe, trace écrite d'un moment exalté. Elle devient un espace de projection et de retrouvailles avec moi-même avant l'investigation des autres regards. Un thème est récurrent, essentiel: parler de l’être en partant du corps dans ses paradoxes, ses contradictions et ses multiples expériences. L’œuvre réalisée ne présente que la partie visible d’une recherche profonde, inconsciente. Je suis attiré par le mouvement depuis un certain nombre d'années, autant dans mes toiles où la multiplicité des lignes est une référence, que dans mes installations où des moteurs font vivre des objets inanimés ou encore au travers de performances. Les mouvements sont maintenus dans le cadre des toiles et allant jusqu'à la claustrophobie pour les installations. Celles-ci sont enfermées dans des boites tel un rempart de protection contre toutes atteintes de l’extérieur comme de l’intérieur. Ne sommes nous pas dans un monde où les pulsions animales de l'homme sont exacerbées ? Puis, mises sous une cloche de sécurité, afin de ne pas les toucher mais en restant visible à tous. Ce qui nous place en tant que "consom-mateur" ou exhibitionniste suivant l'emplacement.

 

Nous vivons dans un monde où la vitesse peut devenir notre proche quotidien. Le sujet est broyé par ce mouvement, mis en regard, jugé. L'arrêt du temps dans une toile est matière à émotion puisque sa fabrication est intemporelle. Mes toiles transpirent de ce que j'ai pu digérer émotivement. Je montre un combat sans préjuger de sa fin. C'est la raison pour laquelle mes toiles peuvent provoquer un certain malaise qu'on imputera à une introspection ouverte à tous les possibles, jusqu'à l'extrême, corps qui gardent la mémoire de la vie avec ses cicatrices indélébiles. Mais l'existence même de l'art témoigne que les forces de destruction contenues peuvent produire une sève violente mais tonique pour la création. En ce sens, je suis iconoclaste et donc implicitement, j’illustre ma liberté.


Le jardin de l’Archevêché à Embrun: ici, j'ai envie de mettre en exergue le fossé entre l'espace naturel et celui de l'humain. En ce sens présenter mon travail dans un jardin de ville me convient autant que dans un lieu clos. Les convulsions sonores résonnantes auront un effet de rétrécissement du champ de vision du visiteur. Les cordages, support des toiles créeront un espace clos.

 

Filzed.

 


Ecrits de visiteurs :

 

«Huis clos: portes ouvertes sur la nuit, avec les arbres pour cimaises. Les toiles de Philippe Zislin, et ses poupons tournant sans fin, c'est un peu la folie des hommes dans un monde aux frontières insaisissables. Huis clos ce 19 mai, c'était le paradoxe de la rencontre entre images, sons et humains, attirés par la nuit et une certaine lumière dans l'obscurité.»A.D.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Actualités

L'art dans tous ses états

avec He le'ale'a
Florence OLIVREAU-JEANCHARLES, vous invite à venir rencontrer le travail de 5 artistes confirmés:

Nathy, Jan LO, Filzed et Plumer pour
une exposition d'art contemporain dans la galerie d'Art du Centre Leclerc de Gap.
Exposition d'art contemporain
Du 11 au 28 septembre 2018

...